logo eGrammaire

Les mots porteurs de temps

Les mots qui expriment le temps

Les morphèmes n'ont pas de signification individuelle comme les lexèmes. Ils sont purement fonctionnels. Les déterminants servent à préciser la valeur du lexème nom :
  • L'homme désigne un homme précis, identifié par les deux interlocuteurs.
  • Cet homme est désigné parce qu'on le montre cet homme-là, ou qu'on le décrit cet homme qui porte une baguette.
  • Mon voisin, défini par son rapport avec moi.
  • Deux voisins, définis par leur nombre.
  • Un quelconque voisin, défini par le fait que son identité personnelle ne joue aucun rôle.
Ils n'ont pas de rôle particulier dans l'expression du temps, mais on peut difficile-ment s'en passer.

Les prépositions servent d'articulateur entre verbe et complément.

  • Il passe par la Lorraine.
  • Elle arrive à quatre heures.
  • Elle y arrive en quatre heures.

Les conjonctions servent d'articulateurs entre verbe et subordonnée

  • Bien qu'elle l'aime, elle ne veut pas l'épouser.
  • Après qu'il avait bu son café, il faisait une petite sieste. Mais un jour …

Le pronom relatif sert d'articulateur entre un nom ou un pronom et une subordon-née

  • Bien qu'elle l'aime, elle ne veut pas l'épouser.
  • <

Voici le moment que tout le monde attend.!

C'est la femme à laquelle il pense jour et nuit.

Les terminaisons :

Les syntagmes discontinus, s pour le pluriel, e pour le féminin se retrouvent dans les accords.

  • La petite fille (oral : [tə] ou [t] écrit : petite )
  • Les enfants (oral : [ez], écrit s)
  • Les terminaisons de verbes :
    • suffixes, comme -ir- pour le futur simple chante / chanterai
    • vous + ez chantez, chantiez

    Les terminaisons sont utilisées dans les accords et les conjugaisons. Le problème que connaissent bien les élèves qui se battent avec une orthographe rebelle, c'est que l'oral et l'écrit sont très éloignés l'un de l'autre.

    Exemple, la forme orale [ʃɑ̃t] correspond à : chante, chantes, chantent.

    Sans parler de la terminaison [e] qui correspond à :

    [ʃɑ̃te] chanter, chantez, chantai, chanté, chantés, chantée, chantées, en ajou-tant pour les gens du sud chantais, chantait, chantaient, ceux du Nord de la Loire prononçant dans ces trois cas [ʃɑ̃tɛ].

Les adverbes de temps.

avant, auparavant, après, cependant, etc.

Les adverbes interrogatifs de temps.

quand, à quelle heure, etc.

Bien sûr, il faudra tenir compte, au cours de notre étude, de tous ces éléments.

Les verbes

Les conjonctions et locutions conjonctives de temps.

Ce sont celles qui introduisent une subordonnée : quand, après que, avant que, tandis que, etc. Toutes les conjonctions sont importantes. Certaines gouvernent le subjonctif (avant que, en attendant que, jusqu'à ce que, etc.) ou le conditionnel (au cas où). Mais les plus importantes pour l'expression du temps sont les conjonctions ou locutions conjonctives de temps. Ce sont elles qui servent à exprimer, en liaison avec les temps, l'antériorité (avant que, dès que, aussitôt que, à peine… que, comme, etc. avec le temps composé correspondant au temps simple de la principale) la postériorité (avant que, en at-tendant que, jusqu'à ce que, avec le subjonctif) ou la simultanéité (pendant que, tandis que, alors que). Mais il y en a de plus importantes encore : quand / lorsque, qui changent d'emploi selon qu'elles introduisent l'action A ou l'action B. ✦ Elle sortait de chez elle quand elle rencontra Jean Dujardin. (Patron : A quand B) ✦ Quand elle sortait de chez elle, elle rencontrait Jean Dujardin. Un jour, elle lui adressa la parole. (Patron : B quand A) ✦ Pendant toutes les vacances, quand elle sortit de chez elle, elle rencontra Jean Dujardin. (Patron : Quand A, B) On a donc tout intérêt à retenir le lien qui existe entre conjonctions et temps.

Les verbes et les temps grammaticaux

Nous arrivons au cœur de notre projet : l'emploi des temps.

La flexion des verbes

Le temps grammatical s'exprime le plus souvent par des verbes, qui, avec leur flexion, permettent d'exprimer de façon précise quand des faits se sont produits (A), mais aussi s'ils sont réels ou supposés (B), un simple projet (C) ou encore soumis à des conditions (D).

Forme Infinitif / radical Flexion

Elle sortit. Verbe sortir / radical sort- flexion = -it, 3ème personne du singulier du passé simple de l'indicatif.

Nous par-lâmes Verbe parler / radical parl- flexion = -âmes, 1ère personne du plu-riel du passé simple de l'indicatif.

Lorsque l'on a décodé la forme proposée, c'est-à-dire reconnu la signification du verbe et la voix, le mode et le temps qu'il véhicule grâce à sa conjugaison, il ne reste plus qu'à analyser, en fonction de critères que nous allons étudier, le mode d'emploi que nous fournit le texte pour décoder les informations fournies en fonc-tions des traits pertinents du temps.

Exemples :

A : La France a toujours été, est encore, et sera pour l'éternité un grand pays (Candidat à l'élection présidentielle). Passé, présent, futur

B : Le président, qui aurait perdu plusieurs kilos, se serait acheté des bre-telles pour tenir son pantalon. Conditionnel de l'information non vérifiée.

C : Il fait des heures supplémentaires pour que sa femme et ses enfants puissent l'accompagner dans sa prochaine mission en Inde. Subjonctif pré-sent du verbe pouvoir, pour cause de subordonnée de but introduite par pour que. L'action est au subjonctif car on n'est pas certain d'atteindre ce but.

D : S'il n'avait pas assez d'argent, il devrait renoncer à ce voyage en famille. imparfait de l'indicatif / conditionnel présent : si + imparfait+ conditionnel présent potentiel très douteux, mais pas impossible.

Cependant, certains adverbes de temps (souvent, jamais, régulièrement, etc.), cer-taines expressions construites autour d'un nom faisant référence au temps (toutes les semaines, le dimanche matin, au printemps), les prépositions de temps (avant, pendant, après) ou conjonctions ou locutions de temps (après que, en attendant que, à mesure que, etc.) peuvent remplir cette même fonction. Nous aurons donc à nous occuper de ces autres types de morphèmes également.

Nous allons tenter de représenter notre temps en tenant compte de nos besoins. Il s'agit évidemment d'une représentation symbolique, que nous utiliserons chaque fois que nous voulons représenter les actions dont nous aurons à discuter.

Choisissez un chapitre :


Présentation

Pages à feuilleter...

<< précédente |<>| suivante >>

Nouvelles...

Le livre Theorie des Temps grammaticaux fondée sur les Traits pertinents temporels est disponible.

Le livre Enseignerles Traits pertinents temporels est disponible.