logo eGrammaire

Etude traditionnelle des temps du français

Les trois époques

  • passé
  • présent
  • futur

Les voix

  • la voix active
  • la voix passive
  • la voix pronominale

Les modes et les temps

avant le groupe nominal


Pour décrire l'emploi des temps

il faut essayer de replacer le procès qu'il décrit dans le temps chronologique. Pour déterminer l'emploi, il faut :

  • D'abord reconnaître ce temps en fonction de sa désinence.
  • Quand on a le nom du temps grammatical, il faut tenir compte du contexte dans lequel le verbe est placé :
  • Identifier les repères, comme nous l'avons fait plus haut : repère de la locu-tion (repLoc), qui fixe le moment présent, celui du procès (repProc), qui nous montre si le procès se passe à la période présente, passée ou future.
  • Cher-cher d'éventuels repères supplémentaires, tels qu'une balise temporelle, qu'un moment, un événement ou une série d'événements
  • Voir si le verbe est à un temps simple et essayer de le replacer, ou s'il est composé, auquel cas on recherchera à quoi il est antérieur (sauf passé composé remplaçant le passé simple.
  • Evaluer l'aspect et la modalité.
  • Etudier les données extra contextuelles.

Les aspects

  • forme progressive
  • aspect itératif
  • aspect inchoatif
  • aspect duratif
  • aspect itératif
  • aspect télique

Les modalités

Comme pour les aspects, les auteurs n'ont pas toujours les mêmes sortes de modalité. L'important n'est pas tant d'avoir un grand nombre de modalités que de comprendre le sens du message. Nous nous limiterons aux 5 cas suivants :

  • Valeur aléthique exprimant une vérité logique : ➔ " L'eau gèle à 0°. "
  • Valeur épistémique : le locuteur évalue les chances de réussite du procès . ➔ " S'il pleuvait demain, on n'aurait pas besoin d'arroser le jardin. "
  • Valeur déontique : Jugement selon une déontologie, une morale. ➔ " Il faut respecter ses parents. "
  • Valeur radicale : Le locuteur ordonne, permet. ➔ " Je t'interdis de sortir. "
  • Évaluer la portée : jugement sur le prédicat ou sur l'ensemble. ➔ " Dire la vérité aux électeurs est une bonne chose. "

Les éléments logiques

La pragmatique

Les données socioculturelles

Le savoir encyclopédique

Compétences linguistiques et extralinguistiques

Le point de vue

Les intentions

Les données socioculturelles

CONCLUSION

La conception et l'emploi du temps en français sont choses complexes.

Il nous faut des connaissances de grammaire (formation des voix, modes et temps et leur conjugaison).

Il nous faut aussi connaître les cas d'emploi des modes et des temps :

  • Connaître leur emploi en tant que temps ou que mode.
  • Connaître leur valeur stylistique.
  • Connaître leur valeur d'emploi automatique.
  • Tenir compte des points de vue, des éclairages, tant pour comprendre les in-formations que pour les produire.
  • Tenir compte de la pragmatique, de la façon dont les locuteurs natifs de cette langue conçoivent le temps, et utilisent les moyens linguistiques dont ils disposent.

Nous sommes donc bien loin de la simple conjugaison et de la simple grammaire de base.

Le temps du linguiste ne se résume donc pas aux temps grammaticaux et c'est de tous ces éléments qu'il va falloir s'occuper.

Choisissez un chapitre :


Présentation

Pages à feuilleter...

<< précédente |<>| suivante >>

Nouvelles...

Le livre Theorie des Temps grammaticaux fondée sur les Traits pertinents temporels est disponible.

Le livre Enseignerles Traits pertinents temporels est disponible.